Desert fantome

 

 
 

Textes et Photos de Didier LACOSTE

 

Présentation

Il y a bien des raisons de monter une expédition dans le Sahara.
La mienne surprendra sans doute. Comme les photos qui l’illustrent.
Le Majâbat al-koubra, « Etendue de la Grande Solitude », est un immense désert hostile qui s’étire sur plus de 700kms entre la Mauritanie et le Mali. Il n’est traversé par aucune piste caravanière et les nomades l’évitent car on le dit infesté de djinns et de diables.
C’est précisément la raison pour laquelle j’ai voulu m’y rendre.
J’étais hanté par le fantôme d’un mirage d’amour qui me tenait en son pouvoir.
J’appartenais à ces mondes désolés que tous ceux qui se sont laissés envoûter par lui ont connus, peuplés de souvenirs qui vous suivent comme une meute d’ombres, où que vous alliez.
Vous avez beau les fuir, ils vous reviennent en rêve.
Existe-t-il vraiment ce fantôme qui vous suit à la trace, vous devance, s’assoit à
votre table et dort avec vous ? Vous n’en savez plus rien. Il est votre fantôme,
spectre des illusions perdues, compagnon idéal de la douleur et de l’errance.
Pourtant, vous le savez, il vous faudra bien un jour rendre ce fantôme au monde qui est le sien.
C’est ainsi que j’ai décidé de l’emmener avec moi dans ce désert providentiel, pour l’abandonner aux djinns et aux diables qui le peuplent, et laisser le mirage s’enfoncer dans les sables du désert. Aux yeux de mes amis nomades, ce voyage était parfaitement insensé. Pourtant, j’en suis revenu libéré de ma part d’ombre et apte à renouer avec la vie et l’amour.
A travers ces photographies, j’ai tenté de restituer toute la magie de ce désert tourmenté, sa puissance invisible que seul le négatif révèle, comme si le réel, retourné comme un gant, nous aidait à percer notre propre mystère…